Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LILI touche à tout
  • LILI touche à tout
  • : mes passions : le point compté,la poésie, la peinture, la lecture et la nature à l'automne
  • Contact

Lili

 Lili 1983 flou

Recherche

Là où j'habite ...

Le Moulin de Landèves

 

Moulin cadre violine

 

C'était Hier

Une Pensée

Extrait de la chanson de Bourvil - La Tendresse

Pour vous mes Ami(e)s

 

rose miroir 

 

Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent

Paul Claudel

 

Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse

Coco Chanel

Chouette, un petit com ....

Cadeau de Jean-Yves



banni-re-Jean-Yves.jpg
clic pour agrandir

Bannière offerte par

Jean-Yves,
l'Artiste aux centaines de Pastels

 

et réalisée le 21/11/09, avec mes préférences en

 

livres :

A la recherche du temps perdu - Marcel PROUST

Le Crève-Cévenne - J.P. CHABROL

Les oeuvres complètes d'Arthur RIMBAUD

Le Pain rouge - M.P. ARMAND

Récits parisiens - G de MAUPASSANT

 

Tableaux :

Les nénuphars de Claude Monet

Vase aux pivoines sur piedouche de Edouard Manet

Joyous Mémoiries de Daeni Pino

Inspiration Renoir de Jean-Yves

Sous-bois provençal de Paul Cézanne

 

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 11:34
En ce début septembre voici une poésie de

Pierre GAMARRA
né à Toulouse en 1919,  enseignant et journaliste,  il choisit de se consacrer à la littérature.
Polygraphe merveilleusement inspiré, il composa des textes pour les enfants mais également pour les adultes




MON CARTABLE

Mon cartable a mille odeurs,
Mon cartable sent la pomme,
Le livre, l'encre, la gomme,
Et les crayons de couleurs.

Mon cartable sent l'orange,
Le bison et le nougat,
Il sent tout ce que l'on mange,
Et ce qu'on ne mange pas.

La figue, la mandarine,
Le papier d'argent ou d'or,
Et la coquille marine,
Les bateaux sortant du port.

Les cowboys et les noisettes,
La craie et le caramel
Les confettis de la fête,
Les billes remplies de ciel.

Les longs cheveux de ma mère,
Et les joues de mon papa,
Les matins dans la lumière,
La rose et le chocolat


Partager cet article

Repost 0
Published by LILI touche à tout - dans Poésies et citations
commenter cet article

commentaires

mrcafe 06/09/2008 19:39

je les apprecie maintenant mais à l'ecole s'etait ma hantise les poésie , bise lili  :0048:

pascale 06/09/2008 12:57

c'est très joli et si vrai !

Gérard Méry 05/09/2008 11:41

Un très joli poème qui sent bon les fruits et autres sucreries

Jean-Yves 05/09/2008 09:27

Je suis en plein travail, mais je n'ai pu résister àchercher d'où venait cette superbe phrase, une courte recherche m'a permis de trouver ceci, c'est un fichier PDF visible uniquement sur le Net : http://books.google.fr/books?id=-1yNRR5roloC&pg=PA62&lpg=PA62&dq=Si+tu+joues+au+policier,+ils+joueront+aux+bandits,&source=web&ots=wxzrNQIi_O&sig=aA4rvBPHaeZpPtD30J1jJIouoO8&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=1&ct=resultNormalement ce lien t'amène directement à l'endroit de la citation.A plus tard bisous

mrcafe 05/09/2008 06:26

c'est la rentré pour toius et c'est repartit pour un an , bise lili :0048:

Chez Mamicoco 04/09/2008 21:45

Le systeme a l'air de tenir bon ce soir, je m'empresse de faire mes visites.Belle poesie de circonstance !BizZaza

jean-Marc 04/09/2008 19:05

Joli poème Lili...Je te souhaite une très bonne soirée.Bisous

josiane 03/09/2008 18:00

très joli poême et pas mal de vérité aussi c'était nos plus belle années rempli d'innocence que la vie rèelle nous montre comment notre enfance était douce enfin pour certain...bisou et bonne journée à toi ma Lili

Jean-Yves 03/09/2008 15:51

J'aime beaucoup ces mots qui rappelle tout de suite l'enfance, mais la petite enfance. Là  ou on est encore complètement innocent. Que notre seul désir et de s'amuser, rêver, manger et dormir...

mimi 03/09/2008 15:24

très joli ! bon après midi lili biz

Liza 03/09/2008 14:56

cA DONNE ENVIE DE RETOURNER EN CLASSE ...LIZAGRECE

Cat 03/09/2008 14:46

Maintenant que j'y repense c'est vrai que mon cartable avait une odeur surtout lorsque je laissais pourrir une pomme dedans...si si j'ai fait ça!

:0080: Frezzia67 03/09/2008 14:35

une bien belle poésie merci

Renée G. 03/09/2008 13:51

Quel beau poème, plein de fraîcheur et de senteurs.....Quand j'étais au lycée, j'avais un livre de classe qui sentait l'herbe coupée avec des relents de moisissure (beurk !!!!) ; c'était un livre d'italien et l'on étudait l'oeuvre de Dante..... pour le plus grand plaisir du prof, mais pas forcément celui de ses élèves.....Bises et bon mercredi

Hala 03/09/2008 13:23

merci pour ce poeme..bisous et bonne journee

monique bluesy 03/09/2008 12:03

cette poésie faisait partie du choix que je proposais aux enfants à la rentrée (je leur lisais 5 ou 6 poésies et ils choisissaient d'en recopier, illustrer et apprendre une), j'ai rencontré plusieurs fois Pierre Gamarra, mes élèves lui ont écrit pendant plusieurs années, j'ai acheté tous ses livres adultes et enfants. et j'ai même eu le plaisir d'aller lui rendre visite une fois dans le sud. Merci de penser à lui.

antgrésan 03/09/2008 11:53

voilà ce que j'ai moi dans mon cartable