Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LILI touche à tout
  • LILI touche à tout
  • : mes passions : le point compté,la poésie, la peinture, la lecture et la nature à l'automne
  • Contact

Lili

 Lili 1983 flou

Recherche

Là où j'habite ...

Le Moulin de Landèves

 

Moulin cadre violine

 

C'était Hier

Une Pensée

Extrait de la chanson de Bourvil - La Tendresse

Pour vous mes Ami(e)s

 

rose miroir 

 

Il y a des yeux qui reçoivent la lumière et il y a des yeux qui la donnent

Paul Claudel

 

Les seuls beaux yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse

Coco Chanel

Chouette, un petit com ....

Cadeau de Jean-Yves



banni-re-Jean-Yves.jpg
clic pour agrandir

Bannière offerte par

Jean-Yves,
l'Artiste aux centaines de Pastels

 

et réalisée le 21/11/09, avec mes préférences en

 

livres :

A la recherche du temps perdu - Marcel PROUST

Le Crève-Cévenne - J.P. CHABROL

Les oeuvres complètes d'Arthur RIMBAUD

Le Pain rouge - M.P. ARMAND

Récits parisiens - G de MAUPASSANT

 

Tableaux :

Les nénuphars de Claude Monet

Vase aux pivoines sur piedouche de Edouard Manet

Joyous Mémoiries de Daeni Pino

Inspiration Renoir de Jean-Yves

Sous-bois provençal de Paul Cézanne

 

9 août 2007 4 09 /08 /août /2007 11:11
Dans ma  jeunesse ... (ça fait mémère qui radote) j'écrivais des poèmes, en voici quelques uns

La lune  (Février 69)

Reine éternelle de la nuit
O, toi la muse des poêtes
Benoitement, tu fais risette
Au grand savant qui te poursuit.

Dans ton univers où tout luit
Les étoiles sont tes sujettes
Reste la muse des poêtes
Reine éternelle de la nuit

Quand un satellite fuit
Tu ignores sa pirouette
Pour éclairer notre planète
Tu reviens fidèle et sans bruit
Reine éternelle de la nuit
Reste la muse des poêtes

Toute petite, la lune m'émerveillait, ma petite fille Louise est comme moi, nous regardons la lune souvent toutes les deux.

Pyramides (Juillet 69)

Apercevoir les pyramides
En approchant du Caire 
C'est une surprise extraordinaire
Une émotion splendide

Ces masses de pierres
Si belles et si légères
Dans le ciel, unique ton
Avec lequel tu te confonds

Oh ! toi énorme monument
Que l'homme a élevé
Ni civilisations, ni années
Détruira ton élan si puissant

Tu as vu les civilisations diverses
Les diaboliques fléaux qui renversent
Les étoiles changées de place
Dans ton beau royaume qui est l'espace

L'an dernier, je suis allée en Egypte pour la première fois et j'ai ressenti ce que j'avais écrit il y a presque 40 ans que le tps passe vite !!!

La violette (Mai 69)

Oh ! toi la douce et discrète violette
Quand sortiras-tu donc de ta cachette
Quand sortiras-tu la tête de la mousse
Quand nous montreras-tu tes pétales si douces
Bientôt, je vous le souhaite,
Avec impatience je vous guette
Bientôt je sentirai le parfum suave
De toi, Reine et de tes esclaves
Tu verras les amoureux te cueillir
Mais tu ne pourras pas les haïr,
Tu leur porteras toujours bonheur,
Oh ! toi la plus douce et plus discrète fleur.

Poème écrit à La Goulafrière, maison de campagne de mes parents en Normandie, en revenant d'aller cueillir des violettes.


Crépuscule d'un berger (mars 70)

Les milles bruits du jour commençaient à se taire
Le silence venait du plus profond des cieux
Dame lune, cette rêveuse, aux doux yeux,
Inclinait sur le troupeau son front solitaire
Pensif, l'oeil rayonnant de clartés inconnues
Le berger contemplait les étoiles venues
Les comptant une à une
Comme une belle fortune
Le silence le berçait
D'une valse ignorée
Révant parmi les fleurs
A ce qui fut joies, à ce qui fut pleurs
Vivant de cette pleine nature
Silencieuse et brutale comme un ciel d'azur.

Poème écrit pour un ami berger à la Bergerie Nationale de Rambouillet où je travaillais comme secrétaire





Partager cet article

Repost 0
Published by LILI touche à tout - dans Poésies et citations
commenter cet article

commentaires

Tony yves 11/04/2011 10:32



Bonjour Lili


J'espère que tu écris toujours


J'aime beaucoup la violette et le crépuscule d'un berger


Tu habites un endroit magnifique (Je me suis un peu promener et avec grand plaisir dans les pages de ton blog )


Bonne semaine


Bises


Tony Yves



cigalette 13/08/2010 11:13



De bien magnifiques poèmes, de tepms en temps je suis également inspirée pour la poésie, je trouve merveilleux de pouvoir exprimé en proses ces éblouissements pour la nature, bisous et merci



ag86 15/12/2009 17:52


Voilà de beaux et charmants poèmes que je découvre avec grand plaisir. Chacun est un tableau qui nous enchante au gré de ton inspiration.
Merci Lili. Bisous et bonne soirée
Alain


BlackAngèle 08/01/2009 18:35

J'aime beaucoup ton style, fluide, élégant ...très agréable à lire

BlackAngèle 08/01/2009 18:32

Tu étais très jeune je suppose, mais déjà beaucoup de maturité au niveau de l'écriture ...Bravo magnifique poème !!!Du coup j'en profite pour en lire d'autres et découvrir ton blog Merci de ta visite Bisous

Cendre de Lune 04/01/2009 15:50

Ah j'ai enfin trouvé le poème dont tu parlais ! Ils sont magnifiques tes poèmes bravo ! Vraiment bravo à toi ! Gros bisous !

Cat 18/06/2008 14:42

Là Lili je suis scotchée surtout avec "crépuscule d'un berger". J'espère que tu continues à produire de la poésie car tu as un réel talent! bises

luzoir 10/08/2007 17:33

C'est agréable à lire , je suis déçue pas de message pour me prévenir de ton article
Bisous

antgresan 09/08/2007 15:19

bravooooooooooooo magnifique c'est poetique tout cela (evident non sinon ce serait pas des poemes!!!!!!!!! oh tu m'a file le virus sais plus ce que je dis )le berger c'etait avant j.luc mdr ha ha ha